L'angervillois

Les tribulations historiques d'un Angervillois curieux

01 janvier 2008

L'Aérotrain

En 1965, l'ingénieur Bertin présente au 1er ministre de l'époque,Georges Pompidou, une maquette d'un "train sans roue".  Séduit par cette technologie nouvelle, un véhicule sur coussin d'air circulant à très grande vitesse, il donne son feu vert pour une maquette fonctionnelle.

C'est dans l'Essonne que cette expérience sera menée. Sur l'ancienne voie ferré "Paris-Chartres par Gallardon",  6km de voie en béton en forme de T renversé, caracteristique de l'Aérotrain  sont construits entre Limours et Gometz-la-Ville.

Cette première ligne est inaugurée le 21 février 1966 et les essais commencent avec le 1er prototype à l'échelle 1/2 propulsé par une hélice. Il atteindra 347 km/h l'année suivante après avoir été doté d'un moteur d'avion à réaction !!!

Un second prototype à 2 places permet de tester divers propulseurs mais c'est le moteur linéaire qui est envisagé pour la mise en service future.

Le 18  décembre 1967, le gouvernement signe la construction d'un tronçon expérimental grandeur nature de Ruan à Chevilly dans le Loiret, premkier tronçon d'une ligne Paris-Orléans. Divers véhicules y sont essayés avec des voyageurs privilégiés. Malheureusement les ingénieurs n'arrivent pas à mettre au point un moteur linéaire de cette taille et surtout la SNCF annonce son projet de TGV.

En 1974, le Président de la république décide de l'arrêt du projet.

Il nous en reste la voie qu'on peut voir de la N20 en allant vers Orléans. Les véhicules qui étaient restés sur place dans les hangars ont mystérieusement été incendiés.

Pour en savoir plus :

Posté par donald77 à 03:57 - Aérotrain - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire